Notation et tablatures

Avant de vous raconter quoi que ce soit sur les notes de la guitare, la façon de les jouer et autres choses encore plus intéressantes, il faut que l'on s'entende sur la notation. Je vais donc vous expliquer dans ce cours tout ce qui est relatif aux diagrammes de notes, aux tablatures et à la notation de la musique pour la guitare en général.

Les notes : deux noms différents

Quand on parle de note, on entend la hauteur d'un son. Les fameux Do, Ré, Mi, Fa, Sol, La, Si sont des notes !

Il vous faut juste savoir (et c'est important à la guitare, on verra pourquoi plus tard) qu'il y a deux façon d'écrire les notes, la notation dite « anglophone » et la notation standard. Il faut connaître les deux (ce n'est pas très dur, rassurez vous). Les anglophones, écrire les noms des notes avec des lettres, de A à G, au lieu des noms longs que nous autres utilisons (Do, Ré...).

Voici donc la correspondance entre les notations :

  • Do = C
  • Ré = D
  • Mi = E
  • Fa = F
  • Sol = G
  • La = A
  • Si = B

Vous devez aussi connaître les altérations des notes (le fait de jouer la note un peu plus aigue ou un peu plus grave que la normale) : le dièse (noté # ou mieux : ♯) permet d'élever la hauteur de la note d'un demi-ton, et le bémol (noté ♭).

On parle donc de La dièse, ou La♯, ou A♯.

À l'origine il y avait la partition...

On a tous entendu parler de partition de musique un jour dans sa vie. Toutes ces petites notes bizarres qui se couchent sur un bout de papier incompréhensible pour le commun des mortels... La partition musicale est le socle de base à toute écriture de la musique occidentale.

Do ré mi fa sol la si do : les notes

Les notes (do ré mi fa sol la si do) sur une portée traditionnelle

Néanmoins, comme c'est un peu compliqué (rappelez vous qu'à la guitare on peut jouer la même note à plusieurs endroits : quand je vois une note sur une partoche, je fais quoi du coup ?) et que le guitariste est un fainéant par nature (que nos amis les guitaristes classiques lecteurs invétérés me pardonnent cette divagation malheureuse), un mec bien avisé a un jour inventé la tablature. La tablature, c'est un genre de partition simplifiée, beaucoup plus facile à lire, spécialement pour les guitaristes (disons les instruments à cordes en général, mais elle n'est guère utilisée que par les gratteux et les bassistes).

La tablature

Le principe de la tablature (on dit parfois tab, ou tabloche) est simple, voire enfantin : à chaque case de chaque corde, on fait correspondre un numéro. Comme l'inventeur était malin, il a choisi de numéroter les cases dans l'ordre (héhé, pas con Jean-Pierre) : une corde jouée à vide, c'est le numéro 0 (logique), une corde jouée en appuyant sur la première case, c'est le numéro 1, deuxième case le numéro 2, etc. Fastoche non ?

Tablature sur une corde

Jouer la 2e case, puis la 9e case, puis...

Comme il y a 6 cordes sur la guitare, on représente 6 traits horizontaux sur la tablature : le premier trait (en bas) symbolise la première corde (celle qui est le plus vers vous quand vous jouez, la plus grosse), c'est la corde de mi grave. Le deuxième trait en partant du bas symbolise la deuxième corde (la corde de la), le troisième trait la troisième corde, etc. Nous avons donc quelque-chose de ce style là :

La tablature pour représenter la musique

Notre première tablature !

OK, c'est très simple. Mais les plus malins d'entre-vous auront remarqué quelque chose : on voit bien ce qu'il faut jouer (par exemple « 2è case de la 3è corde », mais on ne voit pas combien de temps il faut le jouer ! C'est dommage, car en musique il y a deux choses importantes :

  • les notes ;
  • le rythme.

Avec notre première tablature, on a vu les notes, il nous manque le rythme. C'est là que les partitions de grand-papa vont nous servir : on va ajouter, au dessus de notre tablature, la partition classique, qui va nous fournir la durée des notes, comme ceci :

Tabs rythme

Une tablature, le rythme en plus !

Vous n'y comprenez rien ? Si vous n'avez jamais fait de musique, c'est normal (si vous en avez déjà fait, je vous laisse libre du sens que vous donnerez à ce constat :). Je vais donc vous expliquer comment lire la durée des notes.

Un peu de théorie (patapéééé...)

Ben oui, je sais, vous n'aimez pas la théorie, mais on est bien obligé d'en passer par là pour la durée des notes, rassurez-vous, ça ne durera pas longtemps (et personnellement je trouve ça très marrant : qui sait, vous allez peut être prendre votre pied !).

Quand on joue une note de musique (que ce soit avec une guitare, un triangle ou un bignou...), cette note a toujours une durée. On pourrait dire : « jouez un sol pendant 1 seconde et demi ». Ce serait très chiant, car dans ce cas, si je décide d'accélérer un peu le tempo du morceau tout entier, je serai obligé de revoir la durée de toutes les notes. Sacré bordel. On s'y prend donc autrement en musique : on divise le morceau en petits bouts, que l'on appelle des temps.

C'est quoi un temps ?

Comptez dans votre tête « 1, 2, 3, 4 » : vous venez de parcourir virtuellement 4 temps ! Imaginez que pendant que vous comptiez « 1 », vous ayez joué un sol, qui aurait duré jusqu'au moment ou vous avez dit « 3 », moment auquel vous auriez joué un la jusqu'à la fin du « décompte ». Héhé, vous auriez joué un sol pendant 2 temps, et un la pendant 2 temps (soit au total 4 temps, une mesure complète !). Vous en avez rêvé, Jean-Pierre l'a fait :

Compter les temps d'une mesure

2 temps de sol, 2 temps de la, ça fait 4 temps de passés !

Des temps, des temps...

Voici donc les différentes longueurs de notes que l'on va retrouver sur nos partitions et tablatures :

  • la ronde, qui dure 4 temps soit tout une mesure 4/4 (c'est la note la plus longue !) ;
  • la blanche, qui dure 2 temps (il y a donc 2 blanches dans une ronde !) ;
  • la noire, qui dure 1 temps (quand on compte « 1, 2, 3, 4 », chaque note est une noire !) ;
  • la croche, qui dure un demi temps ;
  • la double-croche, qui dure une demi-croche, soit un quart de temps ;
  • la triple-croche, qui dure un huitième de temps ;
  • etc. (mais on va rarement plus loin !)

Récapitulons tout celà sur un petit schéma (qui n'est pas de moi, merci Wikipédia pour sa page Représentation des durées et solfège !) :

Les longueurs de notes : décompositions du temps

Les longueurs de notes : divisions de la ronde

La mesure

La mesure, c'est une subdivision d'un morceau, qui dure toujours le même nombre de temps. Sachez qu'il existe plein de sortes de mesures, mais je ne vais vous expliquer ici que la plus courante de toutes : la mesure 4/4 (en gros, on divise dans ce cas le morceau en « paquets » de 4 temps !). Non, ce n'est pas une mesure tout terrain (pardon, l'heure tardive à laquelle j'écris pardonnera, je l'espère, la médiocrité de l'humour...). Pour faire simple, une mesure 4/4, c'est une mesure dans laquelle il y a 4 temps. Voici donc une tablature qui présente 3 mesures 4/4 (remarquez que le fait que l'on parle de mesure 4/4 est indiqué au début de la partition, on appelle ça la signature rythmique) :

Tablature Red Hot !

Trois mesures 4/4 de John Frusciante !

Notes et accords sur la guitare

En plus des tablatures, on utilise parfois un autre type de représentation pour montrer quel note jouer sur la guitare. C'est notamment le cas pour les accords (« faire un accord », c'est le fait de jouer plusieurs notes à la fois, nous verrons ça en détail dans le cours Apprendre les accords). Voici de quoi il en retourne (remarquez que le nom de l'accord, la mineur, est indiqué en notation anglophone, ce qui est généralement le cas, d'où l'intérêt de connaitre cette notation...) :

L'accord de la mineur : notation guitare

Notation de l'accord de la mineur (Am)

Vous voyez sur ce diagramme le haut du manche de la guitare, avec les cordes tendues de haut en bas. Ce diagramme dit :

  • qu'il ne faut pas jouer la première corde (la croix symbolise une corde non jouée) ;
  • qu'il faut jouer la deuxième corde à vide (le rond symbolise une corde jouée à vide) ;
  • qu'il faut jouer la troisième corde en case 2 avec le 2e doigt de la main gauche (l'index) ;
  • qu'il faut jouer la quatrième corde à la case 2 avec le 3e doigt (le majeur) ;
  • qu'il faut jouer la cinquième corde à la case 1 avec le 4e doigt (l'annulaire) ;
  • qu'il faut jouer la sixième corde à vide (encore un rond...) ;
  • ...et que si l'on fait bien tout celà, on jouera un la mineur (Am) !

Intéressant, non ? Pour information, ce diagramme est équivalent à la notation tablature suivante (vous remarquez que l'on perd les indications de doigté, mais que l'on gagne l'indication de durée : mon accord devra être joué pendant 4 temps, c'est une ronde...) :

Un accord de la mineur (Am) sur une tablature de gratte

Am : la mineur sur une tablature guitare

Apprendre la guitare

Cours, astuces et entraide pour devenir guitariste...